La série Porsche GT3 Cup Challenge Canada de Michelin prend la route vers l'est

Après un premier week-end de courses palpitantes disputées dans le cadre du Victoria Day SpeedFest au Canadian Tire Motorsports Park, la série Porsche GT3 Cup Challenge Canada de Michelin prend la route vers l'Est à destination de Montréal.

La série Porsche GT3 Cup Challenge Canada de Michelin prend la route vers l'est

MISSISSAUGA, ONTARIO--(Marketwire - 7 juin 2012) - L'aspect le plus unique du deuxième d'une série de cinq week-ends de courses est qu'il s'agira d'un événement combiné au cours duquel des coureurs canadiens affronteront leurs homologues américains de la série IMSA GT3 Cup Challenge de Yokohama. La course de soutien GT3, qui est devenue un événement phare durant le week-end du Grand Prix du Canada, se disputera selon les règlements américains.

« L'importance d'être présents à un événement aussi important que le Grand Prix du Canada est indéniable, affirme Joe Lawrence, président et chef de la direction d'Automobiles Porsche Canada, Ltée. Ce week-end promet d'être encore plus spécial, car des coureurs canadiens affronteront leurs homologues américains sur la piste et auront l'occasion d'évaluer, de plus belle, leurs performances individuelles. »

En effet, avec autant de nouveaux visages et de nouveaux bolides sur la grille de départ, certains ont avancé que les compétiteurs de l'an dernier pourraient être dépassés par l'arrivée de nouveaux talents. C'est loin d'avoir été le cas, puisque les coureurs de tête de l'an dernier se sont encore une fois cette année disputé la tête du peloton durant les deux courses.

Le nouveau venu Jean-Frédéric Laberge a remporté les deux courses du programme double de samedi-dimanche après avoir produit des performances impressionnantes au volant de la Porsche 911 2012 inscrite à la série GT3 Cup par SpeedMerchants. Pendant une bonne partie des deux courses, Laberge a été talonné par Marco Cirone, qui a remporté la classe Platine l'an dernier, et Perry Bortolotti, champion de la série.

Les classes Or et Argent ont également été chaudement disputées. Bruce Gregory a remporté la Coupe Or au terme de la première course, tandis que le champion de l'an dernier, Shaun McKaigue, a remporté la deuxième course. Bob Seitz, champion de l'an dernier, a remporté les honneurs de la classe Argent au terme des deux courses.

Au volant de la 911 GT3 Cup de Pfaff Automotive, Kyle Marcelli a été en tête au départ des deux courses, mais il n'était pas admissible à remporter une classe ou à accumuler des points puisqu'il était considéré comme un « coureur professionnel », ayant participé à plusieurs courses de la classe Prototype C de la série américaine Le Mans.

À Montréal, le départ de la course GT3 Cup est prévu à 10 h 40 le dimanche 10 juin, et il s'agira d'une « course dans une course ». Dans les classes Platine et Or, pour les séries américaine et canadienne, les coureurs qui finiront en première, deuxième et troisième places recevront un trophée. En raison du nombre de voitures inscrites à cette course - 34 au total -, la classe Argent n'y sera pas disputée.

« Cette course est unique. D'abord, elle se dispute durant le week-end du Grand Prix du Canada, comme c'est le cas depuis plusieurs années, explique Laurance Yap, directeur du marketing pour Porsche Canada. Ensuite, c'est la seule course cette année où nos équipes canadiennes devront courir selon les règlements américains. Et un grand merci à Michelin, notre partenaire technologique mondial, qui - dans l'esprit de son engagement à long terme envers la série canadienne - cède temporairement sa place pour permettre aux équipes canadiennes participantes de chausser leurs bolides de pneus Yokohama, conformément aux règlements américains. »

Dans l'optique de former de nouveaux coureurs et les préparer à la compétition dans la série américaine Le Mans, Automobiles Porsche Canada, Ltée, Porsche Motorsport North America et l'International Motor Sports Association (IMSA) ont conclu une entente de deux ans pour la tenue de la 20e série mondiale GT3 Cup Challenge.